Accueil

EAP :  Equipe d'Animation Pastorale

Je parle souvent de l’EAP, mais c’est quoi une EAP ?

Composée de membres de la communauté, elle assiste le curé dans l’exercice  de sa charge pastorale, en l’aidant à réfléchir et à poser des choix pastoraux. Elle l’aide aussi dans la mise en œuvre pratique des décisions prises.

Ainsi, tout en ayant parfois à réfléchir à une mise en œuvre très pratique et immédiate des décisions prises, elle a à réfléchir sur le long terme au devenir de notre communauté.

Les membres de l’EAP ont aussi un rôle important de relai. Afin de nourrir notre réflexion, ils font remonter auprès du curé les remarques de tous ; ils font connaître et explicitent auprès de tous les engagements pris par l’équipe.

Ainsi, par exemple, dans un côté pratique, les horaires des messes sur notre secteur sont réfléchis en EAP, l’organisation des deux très belles journées de rentrée (le méchoui et la journée des services) a été prise en charge par les membres de l’EAP, la mise en place d’un réseau « Welcome », qui engage lourdement et de manière admirable des membres de notre communauté, est le fruit d’une réflexion en EAP…

L’EAP est composée des ministres ordonnés (prêtres ou diacres) de notre secteur et de laïcs appelés
pour une durée de trois ans renouvelable et ayant une lettre de mission. Pour débattre de thèmes précis, des membres de la communauté peuvent y participer ponctuellement.

Actuellement notre EAP est composée de :

- Mme Christine Jourdan -
- Mme Isabelle Dimino
- Mme Claire Jeanpierre
- M. et Mme Damien et Ségolène Delauzun
- M. François de Lahondès
- M. Patrick Debruynne
- M. Jean-Philippe Demiguel
 
Je tenais à remercier ceux qui ont quitté cette charge :
- M. Martial Cestau
- Mme Anne-Marie Gonzales
- M. Denis Le Goff
- Mme Régine Suffert

Personnellement, je ne saurais vous dire combien je m’émerveille du dévouement des membres de l’EAP et si je ne le leur dis pas assez, j’y vois une trace de l’œuvre de Dieu au cœur de notre vie communautaire.

Il reste tant de choses à faire, tant de choses à inventer, tant de projets à construire, priez pour votre communauté, priez pour vos pasteurs, priez pour votre EAP.  

                                  Paix Joie

Père François


Mallette des vocations

« On veut des messes ! » Cette demande, je l’entends trop souvent et je comprends la tristesse de petites communautés dont l’eucharistie dominicale n’est plus assurée.

« On veut des prêtres ! » c’est une juste demande, mais cette demande reste-t-elle un cri dans le vide et inutile ou bien pensons-nous à nous tourner vers le Seigneur pour lui présenter notre prière. Les vocations sont de l’ordre du don de Dieu pour l’Eglise et le monde. Il nous faut oser demander au Seigneur ce dont nous avons besoin, Il répond toujours à notre prière (quoique pas toujours de la manière que nous espérions)
« Seigneur, nous avons besoin de prêtres, de familles, de religieux... » oui, ensemble tournons-nous vers le Seigneur et présentons-lui notre prière.

Des mallettes de prière sont désormais proposées à la fin des messes dominicales (un carnet proposant une prière par jour, une icône et son support, une bougie). La personne, ou la famille qui la prend, s’engage pour une semaine à prier pour les vocations (environ 5-10 mn par jour) et à ramener la mallette le dimanche suivant pour qu’une autre personne puisse prendre le relai. Alors, comme je le dis à chaque messe, « Ensemble, prions le Seigneur ».

Paix Joie

Père François


 

WELCOME EN SAUDRUNE

Il y a un an, nous avons initié le projet d’accueillir des demandeurs d’asile dans le cadre de Welcome. Rapidement, une cellule de six familles a pu être constituée, ce qui nous a permis de mettre en place la structure permettant d’accueillir « notre » premier demandeur d’asile pour 6 mois conformément à la charte Welcome. Autour de ces familles, nombre d’offres de services se sont greffées proposant repas, accompagnement culturel, linguistique etc.

Alseny, 25 ans, nous a été confié dès la mi-décembre ; de famille en famille, il a été hébergé jusqu’à fin juin. Nous l’avons accompagné durant tout son parcours administratif et d’intégration ; au-delà du minimum prévu par le contrat Welcome, toutes les familles l’ont reçu comme l’un de leurs enfants. Il a entraîné une équipe de foot à Villeneuve tandis qu’il jouait dans l’équipe de Labastidette. Nombre d’entre nous ont fait sa connaissance, ont apprécié sa gentillesse, sa culture, son ouverture d’esprit et c’est avec une très grande joie que nous avons récemment appris que la CNDA vient de lui accorder le droit d’asile !

Durant cet été, pendant deux mois, nous avons rendu service à Welcome Toulouse qui n’avait pas de solution pour héberger Haibat, un jeune de 18 ans.

Un deuxième demandeur d’asile, Nicolas, nous a été confié en Août et d’ores et déjà, son parcours est organisé pour que de famille en famille, il puisse rester dans notre environnement jusqu’à fin janvier. Nous l’accompagnons aussi dans son parcours administratif tandis que les familles qui l’accueillent lui font découvrir notre culture, tout en lui proposant nombre d’activités et de loisirs.

L’équipe organisatrice, les familles accueillantes, celles qui ont proposé des services, les sympathisants, souhaitent pérenniser cet accueil dans le cadre de Welcome. Nous proposons donc à toutes les familles intéressées de se retrouver le Jeudi 12 Octobre à la salle Jarlan, à 20h30 pour une réunion d’information au cours de laquelle nous pourrons parler de l’évolution du projet depuis sa genèse jusqu’à ce jour, mais aussi envisager sa poursuite l’année prochaine. Les familles ayant hébergé un demandeur d’asile seront présentes et feront part de leur expérience. Peut-être l’un ou l’autre souhaiteront-ils se lancer dans l’aventure ?... C’est aussi ce que nous espérons.

 

GRANDE REUNION DE RENTREE
Jeudi 12 Octobre 2017 à 20h30 à la salle Jarlan
Vous saurez tout ! Vous aurez les réponses à toutes vos questions ! Venez Nombreux !!!

 

Rentrée paroissiale à Notre Dame de Lamothe le Dimanche24 septembre 2017

Les photos       Merci Marc !

 


Notre âme immortelle de Claude Bédat

Les enquêtes sociologiques des trente dernières années, confirment que 50% de ceux qui se disent chrétiens, ne croient pas que l'homme aît une âme immortelle, beaucoup estimant même que l'homme n'a pas d'âme. Ces opinions sont terrifiantes et j'essaierai de répondre à ces interrogations qui m'ont été posées récemment à trois reprises par des amis qui pensent que l'âme est une invention des philosophes. Ces idées sont parfaitement contraires à l'enseignement de l'Eglise tel qu'on le trouve dans le catéchisme de l'Eglise catholique dont je vous ai déjà recommandé la consultation.

I  -  L'enseignement de l'Eglise

   La personne humaine, créée à l'image de Dieu, est un être à la fois spirituel et corporel ; le récit biblique exprime cette réalité avec un langage symbolique lorsqu'il affirme que « Dieu modela l'homme avec la glaise du sol ; il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant » (Genèse 2,7).

   Souvent le terme AME désigne dans l'Ecriture Sainte la VIE humaine, ainsi lorsque Jésus dit à ses disciples ; « car celui qui voudra sauver sa VIE la perdra » (Matthieu 16,25-26). Mais le terme désigne aussi ce qu'il y a de plus intérieur en l'homme, lorsque Jésus dit à ses disciples peu avant son arrestation  : « Mon ÂME est triste à mourir » (Matthieu 26,28) et surtout de plus grande valeur en lui, et c'est encore Jésus qui parle : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer la VIE » (Matthieu 10,28). Lire la suite