Lisez les Confessions de Saint Augustin écrites en 398 - 400 de Claude Bédat

J'ai analysé plusieurs fois cette année des paragraphes des Confessions, si bien que des lecteurs d'Ephata se sont procuré l'ouvrage; cette bonne nouvelle me pousse à vous recommander cet achat: publié en FOLIO N° 2465 traduction par Arnaud d'ANDILLY., coût: 5€80.
Dès le premier paragraphe, St Augustin présente l'importance du livre et il analyse rapidement ses caractéristiques qui seront le fondement de tout l'ouvrage, ainsi résumé:
 
Dieu est grand et mérite louange;
Il est notre fin et nous amène à Lui par le Christ,
son prédicateur qui nous donne la foi;
l'homme, créature pècheresse est fait par Dieu
et doit le chercher l'appeler en Lui par la prière et la foi,
et le louer.
 
Voici maintenant le texte (livre 1, chapitre 1)
 
Tu es grand, Seigneur,
et bien digne de louange;
elle est grande ta puissance,
et ta sagesse est innombrable
Te louer, voilà ce que veut un homme,
parcelle quelconque de ta création,
et un homme qui partout porte sur lui sa mortalité,
partout porte sur lui le témoignage de son péché,
et le témoignage que tu résistes aux superbes.
Et pourtant, te louer voilà ce que veut un homme
parcelle quelconque de ta création.
 
C'est toi qui le pousses à prendre plaisir à te louer
parce que tu nous as faits orientés vers toi
et que notre cœur est sans repos
tant qu'il ne repose pas en toi.
 
Donne-moi, Seigneur, de connaître et de comprendre
si la première chose est de t'invoquer ou de te louer,
et si te connaître est la première chose ou t'invoquer.
Mais qui t'invoque s'il ne te connaît ?
On ne peut invoquer un être pour un autre
si l'on ne connaît pas.
 
Ou plutôt ne t'invoque-t-on pas pour te connaître ?
Mais comment invoqueront-ils
celui en qui ils n'ont pas cru?
Et comment croiront-ils, si personne ne prêche?
 
Ils loueront le Seigneur, ceux qui sont à sa recherche.
Car le cherchant, ils le trouvent et,
le trouvant, ils le loueront.
 
Je veux, Seigneur, te chercher en t'invoquant,
et t'invoquerent croyant en toi:
car, tu nous as été prêché.
Elle t'invoque, Seigneur, ma foi, que tu m'as donnée,
que tu m'as inspirée par l'humanité de ton Fils
par le ministère de ton Prédicateur

 

Tel est le texte d'introduction aux Confessions. Lisez-le lentement, relisez-le plusieurs fois: c'est la meilleure façon de comprendre un livre. Pour avoir pris comme référence, depuis des années, les écrits de Saint Augustin, je sais que sa pensée est parfois difficile à comprendre.
Pour vous faciliter la lecture des Confessions, j'ai regroupé les paragraphes où sont exposées les plus belles prières de l'auteur: si vous butez sur une démonstration trop dure à suivre, reportez-vous à l'un des textes mis en exergue à la fin de ce rajout.
Les numéros de chapitres et de pages correspondent à l'édition folio classique  recommandé (numéro 2465)
Livre 1 chapitres 1-2-3-4-5 (pages 25 à 31)
Livre 2 chapitre 10........... (page 84)
Livre 3 chapitre 1............. (page 87)
Livre 4 chapitre 7............. (page 126)
Livre 4 chapitre 11........... (page 131)
Livre 4 chapitre 12........... (pages 133 à 135)
Livre 5 chapitres 1-2......... (pages 149 à 151)
Livre 6 chapitre 1............ (page 181)
Livre 7 chapitre 10........... (pages 238 à 240)
Livre 7 chapitre 17........... (page 246 à 247)
Livre 8 chapitre 11........... (pages 285 à 288)
Livre 9 chapitre 1............. (pages 293 à 294)
Livre 9 chapitre 10........... (pages 318 à 321)
Livre 10 chapitres 1-2-3....(pages 331 à 334)
Livre 10 chapitre 6............ (pages 339 à 340)
Livre 10 chapitres 27-28-29 (pages 371 à 373)
Livre 10 chapitre 43........... (pages 401 à 403)
Livre 11 chapitre 2............. (pages 407 à 409)
Livre 12 chapitre 16........... (pages 466 à 467)
Livre 13 chapitre 1............. (pages 493 à 494)
Livre 13 chapitre 14........... (pages 508 à 509)
Livre 13 chapitre 18........... (pages 514 à 515)
Livre 13 chapitre 25........... (pages 532 à 533)
Livre 13 chapitre 25........... (pages 545 à 548)
 
 
Claude Bédat